Énoncé sur la Journée nationale des Autochtones

Le 21 juin, nous célébrons la Journée nationale des Autochtones et rendons hommage aux Premières Nations, aux Inuits et au Métis. C’est aussi l’occasion de souligner nos victoires et de réfléchir aux luttes à mener.

 

L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) appuie la lutte des peuples Autochtones pour la reconnaissance de leurs droits et libertés. L’AFPC estime que ces droits et libertés englobent, mais sans s’y restreindre, le droit pour les peuples Autochtones de préserver et de renforcer leurs traditions et institutions politiques, économiques, juridiques et culturelles.

 

L’AFPC-Atlantique est et sera toujours en faveur d’une enquête publique nationale sur la question des femmes Autochtones disparues ou assassinées au Canada. À la suite du tragique décès de Loretta Saunders, nous nous sommes alliés avec de nombreux organismes, par exemple la Nova Scotia Native Women’s Association et le Mi’kmaw Native Friendship Centre.  Avec l’aide du Cercle national des peuples Autochtones et du Fonds de justice sociale, l’AFPC-Atlantique s’est associée au Mi’kmaw Native Friendship Centre pour créer une œuvre pour les femmes Autochtones disparues ou assassinées au Canada. Ce centre de l’amitié a confectionné un capteur de rêves de 10 pieds sur lequel nous allons accrocher 1 100 petits capteurs de rêves qui représentent chacune des femmes Autochtones disparues ou assassinées au Canada. 

 

Nous soutenons fièrement le travail accompli par le directeur pour les membres Autochtones Robert Saunders, ainsi que Tanna Pirie-Wilson et Joey Dunphy, représentant l’Atlantique au Cercle national des peuples Autochtones. Nous tenons à les féliciter pour avoir mis sur pied le premier cercle des peuples Autochtones dans la région de l’Atlantique. L’objectif du cercle, pour nos membres Autochtones, est un moyen traditionnel de se réunir pour discuter des sujets qui les touchent et pour chercher ensemble des solutions dans un environnement respectueux et sécuritaire, conforme à leurs traditions et favorable à un sentiment d’harmonie et d’affinité.

 

Le temps est venu de rendre justice aux Autochtones et j’espère que le 21 juin, tous les membres de l’AFPC-Atlantique s’engageront à continuer la lutte.

 

En toute solidarité,

 

Jeannie Baldwin
Vice-Présidente Exécutive Régionale