Report Of The Human Rights Committee To Atlantic Council, October 201Rapport Du Comité Des Droits De La Personne Du Conseil De La Région De L’atlantique De La Réunion, Octobre 20133

Présences :     Lori Walton
        Dina Crawley
        Anne Fagan-Wood
        Rhonda Doyle-Leblanc
        Sandy Cake, présidente
        Nancy MacLean, personne-ressource de l’AFPC

1.  Conférences nationales Équité 2013
Les Conférences nationales Équité auront lieu du 18 au 22 novembre 2013 à Toronto. La consœur Baldwin a fourni le programme préliminaire. Il y aura environ 510 personnes déléguées à cette rencontre, la plus importante jamais organisée l’AFPC. La région de l’Atlantique aura un kiosque. Nous recueillerons des fonds qui seront offerts à une femme membre en règle de l’AFPC–Atlantique qui souhaite se présenter aux prochaines élections fédérales. Pour stimuler la participation des membres, nous distribuerons des prix à notre kiosque. Il y aura une séance d’accueil pour les membres de l’Atlantique un soir pendant les conférences. Candy Palmeter et Mary Walsh de notre région prononceront des allocutions.  

Des élections auront lieu pour choisir les délégués au Congrès national triennal de l’AFPC. Les débats sur les résolutions seront présidés par un membre du personnel.

2.  Attaque contre Scott Jones
Scott Jones est un jeune homosexuel de New Glasgow, en Nouvelle-Écosse, qui a été poignardé récemment. Les médias ont qualifié l’incident de crime haineux et ont souligné que cet homme a été ciblé en raison de son homosexualité. La communauté gaie est solidaire avec lui parce qu’il fait partie de cette communauté. On recommande que le Comité des droits de la personne du Conseil envoie une lettre de soutien au confrère Jones. La lettre sera envoyée avant la fin du mois. Le Comité encourage tous les membres du Conseil à visiter la page Facebook (« Support Scott Jones ») pour envoyer des messages de soutien individuels.

3.  Mouvement Idle No More
Le 17 octobre 2013, une protestation à Rexton, au Nouveau-Brunswick s’est terminée par de violents affrontements entre les Autochtones et la GRC. Des aînés, des femmes et des enfants ont été aspergés de poivre de Cayenne et attaqués. La manifestation avait commencé dans le calme le matin, mais la situation s’est envenimée. Les communautés autochtones s’opposent à la fracturation parce qu’elle détériorera davantage la Terre Mère et polluera le sol et les sources d’eau. Selon les coutumes autochtones, il faut penser à sept générations dans le futur, c’est-à-dire qu’il faut laisser la Terre dans un meilleur état que dans celui où nous l’avons trouvée. Le Comité des droits de la personne recommande que la VEPR – Atlantique écrive au premier ministre Alward pour condamner les actions qui ont eu lieu et inciter le gouvernement du Nouveau-Brunswick à honorer les pourparlers pacifiques qui ont déjà eu lieu avec le chef d’Elsipogtog.

On recommande aussi que les membres du Conseil de la région de l’Atlantique signent un carton de messages ou un t-shirt qui sera envoyé à Aaron Sock, le chef de la Première Nation d’Elsipogtog.

4.  Comités régionaux des droits de la personne et Cercle régional des peuples autochtones
Le Comité des droits de la personne d’Halifax doit se réunir pour élire un nouveau président ou une nouvelle présidente. Ce comité prévoit se joindre au Comité régional des femmes d’Halifax pour assister à la cérémonie du 10 décembre au cours de laquelle le bureau régional d’Halifax de l’AFPC donnera à sa salle de réunions le nom de Calbert Best. Le confrère Best est un Noir qui a contribué à fonder l’AFPC. Il était le fils de la défenseure des droits de la personne, Carrie Best, de New Glasgow. Le Musée de l’histoire ouvrière a créé une vidéo sur M. Best. Le Comité des droits de la personne de Sydney est présentement inactif. Le 10 décembre, les membres du Comité des droits de la personne de Moncton donneront un coup de main aux soupes populaires des environs. Ce comité cherche des idées pour recruter de nouveaux membres et promouvoir les droits de la personne dans sa région. Il prévoit lancer une campagne de cartes postales le 10 décembre visant à encourager la participation au comité. Le Cercle souhaite recruter de nouveaux membres autochtones et encourage les sections locales et les Éléments dans la région de Miramichi à faire du recrutement. Le comité de l’Île-du-Prince-Édouard est toujours actif. On encourage les membres du Conseil de la région de l’Atlantique à inciter les membres des groupes d’équité de leur section locale à assister aux réunions des comités régionaux des droits de la personne et du Cercle régional des peuples autochtones.

5.  Formation des membres du Cercle national des peuples autochtones
Une formation pour les membres du Cercle national des peuples autochtones aura lieu les 7 et 8 décembre 2013 à Halifax, Nouvelle-Écosse. Ce cours est offert pour l’ensemble de la région de l’Atlantique et est financé en entier. La lettre d’invitation et le formulaire d’inscription ont été distribués. Le budget pour cette formation est fixé à 20 000 $.


6.  Mandat et plan d’action du comité
On rappelle aux membres du Comité que son mandat et son plan d’action constituent un document à caractère évolutif et que tout membre de l’AFPC – Atlantique peut communiquer avec un membre du Comité pour demander des éclaircissements et proposer des modifications.

7.  Rapport au congrès régional
Le rapport du Comité au prochain Congrès régional triennal de l’Atlantique doit être rédigé au début de 2014. Le rapport du Comité au dernier congrès régional est distribué. Au début janvier, la consœur Sandy enverra par courriel une invitation aux membres du Comité à contribuer à ce rapport. Une ébauche sera préparée aux fins d’examen lors de la prochaine réunion du Comité en février.

8.  Incidents racistes en Nouvelle-Écosse
Récemment, des employés du magasin de meubles Leon’s de Dartmouth ont pendu l’effigie d’une personne noire dans le magasin et collé une insulte raciste sur l’auto d’une employée noire. Le Comité se renseigner davantage sur ces incidents en vue de présenter une résolution à la conférence nationale des membres des groupes raciaux visibles. La résolution demandera à l’entreprise Leon’s de lutter contre le racisme dans son organisation et dans ses magasins franchisés. Nous recommandons au Conseil de la région de l’Atlantique d’appuyer cette résolution si elle est effectivement présentée. Il s’agira d’une résolution d’urgence.

Le tout soumis respectueusement au nom du Comité.

Sandy Cake
Membre du Conseil